Carte d'implantation
Photos et activités
Bel Air
Cité Tandja
Cité 05 fusillés
  Cité 1014 logements
  Ain Arnat
  Ain Abessa
  Ain Azel
  Salah bey
  Ain El Kebira
  Babor
  Amoucha
  Ouled Adouane
  Dehamcha
  El Eulma
  Beni Fouda
  El Ouldja
  Djemila
  Bougâa
  Ras El Ma

1er SEMINAIRE NATIONAL

FNPEI / HANDICAP INTERNATIONAL

 
Sous le haut patronage de Monsieur Le Ministre de l'Emploi et de la Solidarité Nationale, l'Association "Les Oiseaux du Paradis" a organisé le jeudi 16 mars 2006 à la maison de la culture de Sétif , dans le cadre du partenariat FNPEI / HANDICAP INTERNATIONAL, le 1er séminaire national portant sur: 
 
" l'insertion socioprofessionnelle des adultes déficients mentaux"
  Participants:
  -Représentants de la FNPEI.
  -Représentants de HANDICAP INTERNATIONAL.
  -Représentants de 20 associations de parents d'enfants inadaptés affiliées à la FNPEI.
  -Adultes inadaptés et leurs parents.
  -Invités de divers secteurs d'activité.
  Le séminaire s'est déroulé dans de bonnes conditions.
 

l'allocation d'ouverture des travaux du séminaire a été prononcée par Monsieur Le Président de l'APC de Sétif qui nous a honoré de sa présence.

Lors de ce séminaire, un vibrant hommage a été rendu à Monsieur Djaafar BALOUL, membre fondateur et 2ième Président de la FNPEI, pour tous les efforts consentis, bénévolement , au service des associations d'aide aux personnes inadaptées. (Photo)

 

 

 

 

Allocution d'ouverture prononcée par Monsieur Le Président de l'APC

En premier lieu , je félicite les organisateurs de ce séminaire .Ce séminaire est très important au point de vue social quand on est dans une société où tout le monde a le droit de vivre.

C'est quoi vivre ?Vivre , ce n'est pas manger et dormir .Vivre , c'est participer à ce monde ; c'est exister ! Comment exister ? exister en participant à tout ce qui se déroule dans notre entourage. Tout le monde peut être handicapé , moralement /ou physiquement.
Comment insérer ces personnes dans notre société  ?
Nous ne devons pas utiliser le terme « Handicapés » pour désigner ces personnes. Malheureusement on les appelle parfois ainsi ( la société n'est pas tendre ).
Les gens disent : ce type est aveugle , celui là est estropié , sourd-muet …
Dans l'esprit des gens , ces personnes sont incapables , inutiles parce qu'elles sont « handicapées ».
Une fois en France , quelqu'un s'est adressé à une dame âgée en utilisant le mot « vieille » elle ne l'a pas accepté. Elle a rétorqué : je suis âgée , je ne suis pas une vieille, et c'est très important !
C'est un vocabulaire péjoratif que l'on emploie souvent à l'adresse de ces citoyens , et ça les touche…
Au lieu de les toucher, il faut plutôt les aider.
Et comment les aider ? Ce n'est pas financièrement mais
en favorisant leur insertion parmi nous  , dans le travail pour qu' ils sentent qu'ils font partie de la société .
Notre but , est de travailler tous ensemble , de réfléchir à la manière d'insérer ces personnes parmi nous , de leur permettre de travailler, de les écouter. Parce que parmi ces « handicapés » il existe comme vous le savez des génies , dans le milieu culturel , scientifique , littéraire etc…
Je suis très solidaire avec ces gens .Je reçois chaque semaine des centaines de personnes de cette catégorie .Il faut toujours se dire c'est mon fils , c'est mon frère , c'est ma mère , c'est ma sœur…
Merci
   
Discours de Monsieur BALOUL - 2 ème Président de la FNPEI  
 
J'aimerai vous souhaiter plein succès pour votre séminaire qui est la continuité de ce qui a été fait par la Fédération depuis 76. C'est vrai que nous avons travaillé dans des conditions très difficiles , avec très peu de moyens.
Mais nous avons pu asseoir petit à petit les fondements de cette fédération , à tel point qu'aujourd'hui je suis heureux de constater que le territoire est couvert , qu'il y'a beaucoup plus d'associations aujourd'hui qu'il y'en avait dans le passé ;lorsque l'on a commencé , on pouvait les compter sur les doigts d'une main , et aujourd'hui plusieurs mains ne suffisent pas.
Je vous souhaite beaucoup de réussite et je pense que dans la mesure où vous acceptez de vous identifier aux associations , de développer de nouveaux moyens , de donner de vous ,car il faut donner de soi pour pouvoir réussir , de développer les relations inter- associations , de se consulter et de s'entraider mutuellement , je crois que vous pouvez réussir à soutenir cette population qu'il est de notre devoir de prendre en charge , car il s'agit de nos enfants , qui n'ont pas demandé à venir au monde , qui n'ont pas demandé à être dans cette situation. Il vous appartient à vous de leur apporter encore plus. Ils sont autant malheureux que nous le sommes ,nous les parents.
Et pour cette raison , ils faut savoir faire don de sa personne pour réussir dans ce monde.
Cela demande une présence permanente , une abstraction de soi.

Bonne réussite . Merci.

   
   
Photos séminaire:  
 
 
  Maison de la culture Sétif où s'est déroulé le séminaire   Allocation d'ouverture prononcée par Monsieur Le Maire de Sétif
       
 
 
 
Bureau du séminaire
  Communication de Monsieur Oudjehane, membre fondateur de la FNPEI
       
 
 
Intervention de Monsieur Bouzid Président de l'UDM de Tlemcen ,Vice-Président de la FNPEI
  Hommage à Monsieur Djaafar Baloul
       
 
 
Intervention des Représentants de HANDICAP INTERNATIONAL
 
 
       
 
 
Cas de Dahmane déficient mental de 36 ans (âge mental 6 ans) marié avec Hayet, 32 ans, jouissant de toutes ses capacités mentales qui a peur de l'avenir. leur enfant Ayoub âgé de 2 ans et demi ne présente aucun handicap. Le grand père, retraité, subvient aux besoins de la famille.
 
 
 
 
Intervention de spécialistes
 
 
 
 
Témoignage d'adultes déficients mentaux
       
 
 
 
Témoignage de parents d'adultes déficients mentaux
       
 
 
 
Insertion socio-professionnelle au sein même de notre association
 
 
 
Vue de l'assistance
  Farès, jeune inadapté dansant sur un air de Michael Jackson
 
   
Hommage à Monsieur BALOUL
Monsieur le président,
Cher Monsieur Baloul,
Permettez nous de vous rendre hommage pour tous les efforts que vous avez bien voulu consentir, bénévolement au service de la majorité des associations d'aide aux personnes inadaptées.
Vous nous avez communiqué le courage, l'abnégation, la motivation, l'engagement, la bonté, le respect, la dignité et l'amour pour tous ceux qui ont besoin de nous, tous les enfants qui, pour une raison ou une autre, ne fréquentent pas l'école.
Au nom de tous les enfants de Sétif nous tenons à vous remercier du fond du cœur d'avoir permis à l'association " Les Oiseaux du Paradis " d'exister et d'être ce qu'elle est aujourd'hui.
Vous n'avez jamais hésité à prendre la route, par tous les temps, pour venir apaiser les turbulences internes, rétablir des vérités et nous encourager à poursuivre l'effort et à tenir bon surtout.
Monsieur Le Président, c'est grâce à vos sages paroles que nous gardons jalousement dans le plus profond de notre âme, que nous avons pu tenir 17 ans , " Li ouadjh Illah " , malgré toutes les entraves rencontrées tout au long de notre parcours, avec comme seul but la prise en charge correcte de ces enfants et la création de postes de travail au profit de nombreux démunis et chômeurs.
Notre devise : "Le démuni au service de l ' inadapté "

Que Dieu vous bénisse et vous accorde la santé, la paix et le bonheur familial que vous méritez.

Affectueusement,

Les Oiseaux du Paradis

   
© 2005-2018 Association Les Oiseaux du Paradis